Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de danielle vioux
  • : Extraits de textes (théâtre, nouvelles, romans, fragments,poèmes, chansons) textes brefs et chroniques, Liens avec d'autres sites d'artistes croisés sur ma route. J'attends d'autres rencontres artistiques, d'autres projets, des propositions pour créer ensemble.
  • Contact

Profil

  • danielle vioux
  • .J'écris pour le théâtre, et des romans, des nouvelles, des scénarios, de la poésie. J'ai enseigné l’anglais et le théâtre en lycée,  Membre du Grete ( théâtre / éducation) , Présidente des Eat Méditerranée 
Lectures, mises en espace ou mises en scène, stages.
  • .J'écris pour le théâtre, et des romans, des nouvelles, des scénarios, de la poésie. J'ai enseigné l’anglais et le théâtre en lycée, Membre du Grete ( théâtre / éducation) , Présidente des Eat Méditerranée Lectures, mises en espace ou mises en scène, stages.

Recherche

24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 12:54
     

Encore un échange (aimable et courtois) avec une maison d'édition qui demande une participation de l'auteur..... Peut-être est-ce de l'orgueil, mais j'ai quand même envie d'être choisie  "pour de vrai", c'est à dire que l'éditeur publie a son compte ce que j'ai écrit....Ca donne du poids, ça encourage.
J'ai bien conscience que nous somme si nombreux à écrire, et si j'ai envie de défendre bec et ongles mon travail, bien d'autres pourraient défendre le leur aussi énergiquement. Alors, qu'est ce qui fait la différence en ces temps de crise
d'une part   et de surabondance médiatico-technologique  d'autre part ? Le hasard? L'obstination? le "plus" qui correspond à l'air du temps ou celui de demain?
Mes textes publiés l'ont été suite à des concours, c'est à dire que l'on m'a choisie dans l'anonymat, une fois qu'il était posé que quelqu'un le serait. Mais les envois pontanés restent souvent sans la moindre réponse, parfois on a le droit à une lettre type , bon, c'est déja ça, en général elles assortissent leur refus d'un encouragement à continuer quand même. Dans les meilleurs cas, on me dit que ce que j'écrit est vraiment bien, mais ne correspond pas à la ligne éditoriale ou aux possibilités financières actuelles. C'est Byzance quand on me propose des alternatives, écrire plus ceci ou moins cela, et  qu'on me laisse quelque espoir.
Restent ces fameuses maisons d'éditions "à compte d'éditeur" ( disent-elles) qui rivalisent d'ingéniosité pour ne pas prendre le risque financier tous seuls. "Frais de maquette", achats de livres obligatoires, etc.... D'accord, les temps sont durs pour l'édition aussi, mais si je veux payer, pourquoi alors ne pas publier carrément à compte d'auteur ( souvent moins cher au bout du compte) . Certes il faudra m'occuper de la diffusion moi même, mais s'il s'agit juste de flatter mon ego ou d'avoir un objet carré à placer dans la bibliothèque entre Vian et Visniec, "ça peut le faire", comme on dit .
Alors, pourquoi cette envie d'être publiée? Parce que, malgré l'aléatoire que cela comporte, ce "choix" par des inconnus valide tout de même un travail, comme je l'ai déja dit ; parce que chacun son travail, chacun son regard ; parce que c'est le seul moyen de diffuser un texte largement, et dans le cas des pièces de théâtre, d'espérer qu'elles soient jouées, ce qui est quand même l'objectif d'un texte  dramatique!  "En attendant la fin de l'orage" est la plus jouée ( toutes proportions gardées....c'est très modeste!.) car  publiée chez Lansman, qui  fait un super travail de diffusion. D'accord, il est possible aussi que quelques troupes par ci par là  jouent mes textes au black et sans me citer...Quant aux publications "en ligne" de textes complets, j'en suis revenue, car si beaucoup vont les lire, peu déclarent les jouer.... Au delà  des droits non payés, ( le tissus des costumes est il gratuit? La location de la salle? Les lumières? L'auteur participe-t-il donc moins au projet que les autres? ) se pose, au moins autant; la question du plaisir de savoir que notre texte est joué, que des comédiens l'ont "incarné", porté, adopté. Peut-être devient on blasé quand on est beaucoup joué. Ce n'est pas mon cas. J'aime regarder des photos quand il y en a, me demander ce que les ados de ( en attendant la fin de l'orage", par exemple, ont pu ressentir en travaillant ce texte.
Bien, restons optimistes. Je vais reprendre mes "voyages de pièces" , "voyages de romans" et "voyages de poèmes"...et nous verrons bien s'ils rencontrent un écho quelque part.


Repost 0
Published by danielle vioux - dans chroniques
commenter cet article
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 00:10



Nous avions pensé que la lecture de "Ici ou ailleurs nous serons toujours là"  devrait être proposée dans un endroit paisible où les gens auraient envie d'écouter des histoires à l'heure de la sieste. D'où le choix du campus de l'université....Et nous avons eu raison... Mais ce que nous n'avions pas prévu, c'est la présence de quelques oiseaux attentifs tout au long de la première histoire, "la forêt comme un songe", ou il est question d'envol et de magie....Immobiles, perchés ici ou là, ils ont écouté en penchant un peu la tête. A la fin de l'histoire, ils sont partis d'un commun accord. Il était clair que les autres histoires, selon eux, ne les concernaient pas, ou différemment....
Repost 0
Published by danielle vioux - dans chroniques
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 12:07


Nous avons lu  ( voix+ accordéon)
   "Ici ou ailleurs nous serons toujours là"   (Nouvelles) et "Eli Ju clown rebondissante" sur le campus de la fac de lettres, dans le jardin de la rue de la République et  dans le passage couvert du verger Urbain V. Si des passants ont pris des photos et passent par ici,serait il possible  de les transmettre?....(daniellevioux@gmail.com)
Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 12:02




Ce festival se tient chaque année à La Roque d'Anthéron pendant le w e de Pentecôte. Le Théâtre du vide y invite de nombreuses troupes et les repas collectifs  le soir y sont joyeux et pétris d'humanité!

Voici le lien pour le festival
http://www.theatreduvide.org/les-rocatines/


J'étais invitée comme auteure par Scarlett Giuliano (Théâtre du vide) et Emmanuelle Barbier ( Médiathèque de La Roque). Jade Ros et moi y avons fait deux lectures en musique.

Nous y avons recontré aussi l'autre auteure invitée, Patricia Fiori
voir    http://www.dusud.com/aujourdhui/index.html  et autres liens par google

Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 20:00








un nouvel extrait dans les pages: "rien ne m'empêchera plus jamais de regarder le ciel en face"; au départ, une proposition de la peintre et plasticienne Rodia bayginot de travailler sur cette phrase, puis une co-écriture avec Sylvain Geray en 2001

Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 22:58
Cette pièce a été récemment jouée en Haute savoie et à l'école française de Boston!

Voici les liens

http://www.samoens.com/franceete/EVENEMENTS/detailfiche/index.html/ficheid-sitraEVE460327_voiraussi-1

et

www.isbos.org/pagecalpop.cfm?p=1019&verbose=732


Voici quelques photos de la représentation du Conservatoire de Salon aux Rencontres de mai(Théâtre Armand, salon de Provence























Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 20:35


















Un acueil chaleureux et une expérience intéressante! Rencontres avec des lycéens, possibilité de lire des extraits de mes textes avec eux, et même, moment très fort, d'entendre un texte écrit par un jeune. Ce salon m' a également également permis de rencontrer deux auteurs de bandes dessinées et un auteur de romans jeune public.

Pour en savoir plus sur Anne Lecap:
http://www2.lyc-montmajour-perdiguier.ac-aix-marseille.fr/internet/zwook/lyceemontmajour/salondulivre
Pour en savoir plus sur Laurent Maffre
http://maffre.l.free.fr/laurent%20maffre/Laurent%20Maffre.html

Malheureusement Kalouaz n'était présent que la veille et je n'ai pas pu le rencontrer.
Repost 0
Published by danielle vioux - dans chroniques
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 23:02





prix d'interprétation masculine pour jean-louis kamoun pour le rôle de jean dans "ailleurs au même instant" au festival régional de la ffcv à ventabren
Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 15:13
en cours de tournage, visionnage des images du jour
 
Il s'agit du festival régional de la FFCV. Le court métrage présenté par le FFCV Salon
( Ailleurs, au même instant) sera projeté le vendredi soir  24 avril mais le festival dure jusqu'au dimanche midi. L'entrée est libre, venez nombreux nous soutenir si vous habitez dans la région!
voir www.ventabren.fr
link

Repost 0
Published by danielle vioux - dans chroniques
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 12:25




Dans les pages à droite, un extrait de "Totems" (pièce) et un extrait de "Coule la rivière/ As the river flows" (scénario)
Repost 0
Published by danielle vioux - dans présentation
commenter cet article

Pages