Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de danielle vioux
  • Le blog de danielle vioux
  • : Extraits de textes (théâtre, nouvelles, romans, fragments,poèmes, chansons) textes brefs et chroniques, Liens avec d'autres sites d'artistes croisés sur ma route. J'attends d'autres rencontres artistiques, d'autres projets, des propositions pour créer ensemble.
  • Contact

Profil

  • danielle vioux
  • .J'écris pour le théâtre, et des romans, des nouvelles, des scénarios, de la poésie. J'ai enseigné l’anglais et le théâtre en lycée,  Membre du Grete ( théâtre / éducation) , Présidente des Eat Méditerranée 
Lectures, mises en espace ou mises en scène, stages.
  • .J'écris pour le théâtre, et des romans, des nouvelles, des scénarios, de la poésie. J'ai enseigné l’anglais et le théâtre en lycée, Membre du Grete ( théâtre / éducation) , Présidente des Eat Méditerranée Lectures, mises en espace ou mises en scène, stages.

Recherche

26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 17:41

 


RESPIRER ENCORE

suivi de Les enfants de Spartacus et de Comment Kei-Ui détruisit les montagnes


Théâtre




Un proche futur possible qui nous incite à être vigilants sur notre présent."Il aurait peut-être fallu s'arrêter pendant qu'il en était encore temps. Réfléchir. Respirer. Tant qu'on le pouvait encore". Réfléchir, c'est précisément ce qu'apprennent à faire les quatorze adolescents des Enfants de Spartacus. Et réfléchir ensemble. Et c'est aussi ce que fait le héros de Comment Kei-UI détruisit les montagnes, un jeune écrivain admirateur de Brecht et amoureux du théâtre.

  à commander chez l'Harmattan 

Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 15:07

 

 

Voyages de mots en Méditerranée 2012


c_2390.jpg

 


Cycle de lectures

(Re)découvrir des auteurs, entendre des écritures

 

10h 30  à 12 h  à Présence Pasteur -  Entrée libre.

 

Conception et coordination : D Vioux et Théâtre des 1001 Portes, à  l’invitation de Pierre Lambert, Théâtre de l’Espoir. Avec le soutien des EAT Med et du Grete.

 

 Lundi 9 juillet : Journée EAT Med . Jean-Claude Grosse, président des EAT Med, lira des extraits du livre

« Les poèmes de Jaïkoûr » , (Editions Fata Morgana) de Badr Chaker Es-Sayyab, (Syrie) et d’autres poètes. Marcel Moratal lira son texte paru dans le recueil collectif « Envies de Méditerranée » (Editions Cahiers de l’Egaré) et d’autres textes.

 

Mardi 10 juillet : Extraits croisés de « L’interdite » de Malika Mokkedem ( Editions Grasset et Livre de Poche )  et de « Nouvelles d’Algérie» de Maïssa Bey  ( Editions de l’Aube ) ( Algérie) .

Extraits de « Histoires Minuscules des révolutions Arabes», divers auteurs  ( Editions Chèvrefeuille étoilée) ,  lus par Théâtre des 1001 Portes et  Michèle Rochin : Atelier de la Pierre Blanche .

Texte  jeune public «  Les enfants de Spartacus »  (Danielle Vioux, France, EAT Med) lu par Courant d’Art

(sous réserves) ou « Comment Kei Ui détruisit les montagnes » (même auteur) lu par Théâtre des 1001 Portes. (Editions L’Harmattan dans le volume « Respirer encore » )

 

Mercredi 11 juillet : « A louer »  d’Ozen Yula (Turquie) (Editions Espaces 34)  lu par la Compagnie

«  Peu Importe ».  Mise en voix et en  espace : Tamara Scot Blacud.

 

Jeudi 12 juillet : « Le Roman de Marseille » texte de Benoit Gontier (France)  et  Juan Manuel Villalobos (Mexique)  à paraître aux Editions l’Atinoir.. Par la Compagnie  « Peu Importe » , en présence des auteurs .

Mise en voix et en  espace : Tamara Scot Blacud

 

Dimanche 15 juillet : Journée  EAT Med.   Moni Grego lira avec Yves Ferry. (Compagnie de la Mer) des extraits de son texte   « les enfants du Sphinx », une « Antigone » d'après Sophocle.  (Editions Domens).

 

Lundi 16 juillet : Extraits de « Ils étaient 29000 » de Juliette Speranza (France)   lu par Théâtre des 1001 Portes et Marc Noegelen , .en présence de l’auteur ,  et « Dans la glu de l’inactive mélasse » de Danielle Vioux

( France) lu par Théâtre des 1001 Portes.

 

Mardi 17 juillet  et mercredi 18 juillet : Textes de Mustapha Benfodil  ( Algérie) lus par Romain Girard.

 

Jeudi 19 juillet et vendredi 20 juillet : « L’ascenseur social » de Phil G  (France) en présence de l’auteur  le 19. Et un  extrait de « Derniers coups de feu dans le Ticinese » (Edition Rivages) de Piero Colaprico (Italie) lu par la Compagnie « Nini Cabarets ». Mise en voix et en espace :  Nini Dogskin.

 

Lundi 23 juillet : Extrait de « Je meurs comme un pays  » de Dimitris Dimitriadis (Grèce) (Editions Les Solitaires Intempestifs) lu par Théâtre des 1001 Portes. Mise en voix et en espace : Christophe Lancia.

 Et « Ismaïl-Hamlet » de Hakim Marzougui (Syrie) ( Editions Lansman) lu par Gilles Desnots.

 

Mardi 24 juillet : Journée EAT Med. Gilles Desnots mettra en voix et en espace  et lira son texte  « Epithumia » avec la Compagnie « Le Bruit des hommes » ainsi qu’Albertine Benedetto et Chris Bourot.

Yves Borrini et Maryse Courbet (Compagnie Le Bruit des hommes) liront d’autres extraits de « Histoires minuscules des révolutions Arabes ».

 

Programme consultable sur :

www.theatre-contemporain.net,  www.koolyss.com et http://daniellevioux.over-blog.com

 

Contact 06 86 83 72 42 ou 06 83 14 24 51 ou Présence Pasteur pour réservations  (La salle a 32 places)

Repost 0
Published by danielle vioux - dans Projets
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 17:59

IMG-copie-2.jpg

EVASIONS

Qu'est-ce qui unit une vieille dame indigne en fugue, un adolescent mal dans ses baskets, une femme en quête d'une "passeuse", une détective un peu décalée, une homme monté par hasard dans un étrange autobus, et tous les héros de ces nouvelles ? C'est que les uns et les autres tentent d'échapper à une vie qui ne leur convient pas et de trouver leur route, parfois douloureusement, parfois dans le rire ou l'autodérision. Peut-être y rencontrerez-vous l'écho de vos envies d'ailleurs.

 

"Evasions" vient de paraitre aux Editions l'Harmattan. C'est mon premier recueil de nouvelles publié, il en existe un autre ("Quand j'aurai le temps") qui n'a pas encore trouvé éditeur.

 

le site de l'éditeur

 

 

Bien qu'il s'agisse de " nouvelles",  ces textes peuvent être mis en scène. "Les enfants du capitaine" avait reçu le prix " En attendant l'auteur" à Mérignac et fait l'objet d'une lecture par le théâtre du Rat bleu. Je lirai certains textes   avec 2 comédiens à l'espace Alya le 24 juillet  ( Avignon Festival OFF) .

Repost 0
Published by danielle vioux - dans chroniques
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 09:00

ce samedi 9 juin à 21H au théâtre Dany

Respirer-encore-inter-A4-modif.jpg

 

Repost 0
Published by danielle vioux - dans Projets
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 12:10

-ap11recto.JPG 

( illustration: mail art , proposition de Rodia Bayginot sur le thème "Autour du végétal"

 

J'aime assez les propositions et les commandes en écriture. Ce la n'empêche pas d'aller  voyager dans ses endrois favoris, mais c'est comme si on emportait d'autres valises en plus des nôtres , et dans ces valises d'autres clés qui ouvrent des portes comme celles d'Alice sur des paysages imprévus. J'aime aussi les projets collectifs, les co-écritures, les échanges, les lectures à voix hautes des textes en cours, l'écriture partagée alors qu'elle est encore en train de se faire. J'aime aussi être seule. J'aime quand les textes jaillissent, ou qu'on tire  tout à coup, après bien des hésitations, des doutes, des retards, des questionnements, le fil qui dévide l'histoire et les mots avec fluidité , avec évidence.

Repost 0
Published by danielle vioux - dans chroniques
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 18:00

 

 

 

Théâtre des 1001 portes présente "Respirer encore" spectacle tous publics. Peut être accompagné d'ateliers théâtre.

Texte et mise en scène Danielle Vioux. Avec également Réjane Maille, Monique Piguet, Deborah Pope, Eric Beyner, Christophe Lancia.

Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 16:17

 

u13146820.jpg

 

 

Connaissez vous le site " Le proscenium"? Vous y trouverez des textes à jouer, et hopefully comme disent les Anglais, à déclarer officiellement quand vous les jouerez.Soyez réglo!

 

Voici l'un des textes que j'ai déposés sur ce site en 2007 .

 

Je participe également aux recueils collectifs.( voir liste sur le site) D'ailleurs, " en plein dans le mille" fait partie d'un projet dont le thème était "Mille"

 

Ce qui ne m'emêche pas de chercher des éditeurs pour d'autres textes..........................................

 

Le début du texte:

 

EN PLEIN DANS LE MILLE

 

 

 

Chanzor

 

Mr Stanislas

 

Charles Martin

                                                 ******************************

 

Chanzor : Monsieur Stanislas, le Président a encore laissé un message.

 

Mr Stanislas : Encore un message ? Faites la réponse habituelle

 

Chanzor : je ne sais pas , monsieur. Il me semble qu’il perd patience.

 

Mr Stanislas : Qu’est-ce que je peux faire ? Je n’ai rien à lui dire. Aucune information à lui communiquer.

 

Chanzor : Mais par ailleurs, vous refusez de recevoir ce Charles Martin, le délégué des colons.

 

Mr Stanislas : La période de garantie est terminée. Je n’accepte plus les réclamations.

 

Chanzor : Excusez –moi, mais notre entreprise doit des comptes au gouvernement, c’est dans ses statuts.

 

Mr Stanislas : Ce n’est pas moi qui les ai signés.

 

Chanzor : Mais en acceptant ce poste vous avez accepté les contraintes qui allaient avec.

Moi, je vous dois des comptes, et vous, vous devez des comptes au Président. Ce Charles Martin insiste, il veut être reçu. Essayons de l’écouter, de l’apaiser, renvoyons le là-bas avec quelques compensations et lui et ses copains ne viendront plus nous ennuyer. Ainsi vous pourrez répondre au Président que tout est résolu, et lui non plus ne reviendra plus nous………

 

Mr Stanislas : Chanzor, je vous paie pour vos qualités de négociateur, pas pour votre insolence.

 

Chanzor : Désolé, Monsieur. Je me suis laissé emporter. Je le fais entrer ?

 

Mr Stanislas : Qui donc ?

 

Chanzor : Charles Martin

 

Mr Stanislas : Il est là ?

 

Chanzor : Dans le hall.

Mr  Stanislas : Je suppose que je n’ai pas le choix.

 

Chanzor : (interphone)  Faites monter  Mr Martin, je vous en prie.

 

Mr Stanislas : Chanzor, enregistrez moi  tout ça. Et si ce Martin devient violent, appelez Stetson, de la Nouvelle-nouvelle  Police, par la ligne directe.  ………………………… (on frappe) Entrez, je vous en prie. Asseyez vous Monsieur………… (consulte sa fiche) Charles Martin, c’est cela ?

 

Charles Martin : Cela fait deux semaines que j’essaie de vous voir.

 

Mr Stanislas : Ce n’est pas de la mauvaise volonté, croyez le bien, Monsieur Martin. Je souhaitais faire une enquête avant de vous rencontrer, afin de vous répondre de manière concrète et de ne pas vous décevoir.

 

Charles Martin : Des blagues, tout ça. Vous savez parfaitement qui je suis et ce qui se passe là-bas. Nous en avons déjà parlé il y a un an.

 

Mr Stanislas : Mon dieu, Monsieur Martin, déjà un an, comme le temps passe vite.

 

Charles Martin : Tout est relatif.

 

Mr Stanislas : C’est  amusant, Mr Martin.

 

Charles Martin: Il y a un an, je vous ai dit…………..

 

Mr Stanislas : Je consulte votre dossier.

 

Charles Martin : C’est vrai, internet…………………….j’avais oublié !

 

Mr Stanislas : Preuve d’adaptation, Mr Martin.

 

Charles Martin : Nous n’avons pas vraiment le choix. Un seul voyage retour par an, pour l’un de nous seulement………………..Entre deux, il faut bien survivre, et encore plus si l’on n’est pas élu  par les autres !

 

Mr Stanislas : Une belle définition de la démocratie, Monsieur Martin. Vous nous donnez une leçon, à nous tous ici . Voilà, ça y est. (Lit)  Mr  Martin nous a présenté ce jour un rapport préoccupant sur l’état de la colonie 74 … Vous êtes dans une région montagneuse, c’est cela ?

 

Charles Martin : Ca définit assez bien les Alpes.

 

Mr Stanislas : Oui, les Alpes, bien sûr, où avais-je la tête ?

 

Charles Martin : Il ne semble pas que mon rapport préoccupant vous ait préoccupé beaucoup.

 

Mr Stanislas : Mais si, Monsieur Martin. Nous avons donné de l’équipement supplémentaire et des armes

 

Charles Martin : Ces colonies devaient être pacifiques.

 

Mr Stanislas : Mais nous ne pouvions pas prévoir…

 

Charles Martin : …………qu’ils ne seraient pas très heureux de nous voir arriver ?

 

Chanzor : D’après nos informations, le territoire était inhabité.

 

Charles Martin : Eh bien il ne l’était pas. Une bonne centaine de foyers rien que dans la vallée que vous nous avez attribuée.

 

Mr Stanislas : Nous aurions fermé les yeux si vous aviez installé la colonie un peu plus loin.

 

Charles Martin : Toutes les vallées sont occupées.

 

Mr Stanislas : Avez vous essayé de vous intégrer en douceur ?

 

Charles Martin : Vous m’avez déjà posé la même question il y a un an. Comment voulez vous intégrer en douceur trois cent colons ?  On se fait remarquer, forcément.

 

 

 

cliquez  ici pour lire la suite et découvrir le site

Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 19:17

 

 

 

COUV-MARILYN-2-COUL.-DOS-12-2 Layout

 

Ouvrage collectif paru début avril

 

Signature-lecture

à la Librairie Charlemagne de Toulon

le jeudi 10 mai à partir de 17 H 30

en présence de 5 des auteurs sur 36

Repost 0
Published by danielle vioux
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 11:01

lectures med web

 

POUR VOIR LA VIDEO cliquer ici

 

Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 21:14

photos-auteur-4546.JPG

photos-auteur-4545.JPG

photos-auteur-4540.JPG

quelques photos +

 la vidéo "Lecture en musique de "Lucie à la fenêtre"

 

au salon de thé "Les portes ouvertes", Salon

 

à l'invitation de Sabine Lauret


photos-auteur-4532.JPG

 

photos-auteur-4535.JPG

 

photos-auteur-4542.JPG

 

 

 

Cliquez sur le lien suivant pour regarder cette vidéo :
http://dai.ly/HEod7O

Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article

Pages