Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de danielle vioux
  • : Extraits de textes (théâtre, nouvelles, romans, fragments,poèmes, chansons) textes brefs et chroniques, Liens avec d'autres sites d'artistes croisés sur ma route. J'attends d'autres rencontres artistiques, d'autres projets, des propositions pour créer ensemble.
  • Contact

Profil

  • danielle vioux
  • .J'écris pour le théâtre, et des romans, des nouvelles, des scénarios, de la poésie. J'ai enseigné l’anglais et le théâtre en lycée,  Membre du Grete ( théâtre / éducation) , Présidente des Eat Méditerranée 
Lectures, mises en espace ou mises en scène, stages.
  • .J'écris pour le théâtre, et des romans, des nouvelles, des scénarios, de la poésie. J'ai enseigné l’anglais et le théâtre en lycée, Membre du Grete ( théâtre / éducation) , Présidente des Eat Méditerranée Lectures, mises en espace ou mises en scène, stages.

Recherche

7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 23:07

fee-1.jpg

 

Fée tes contes

 

 

**********************************************************************************

 

Paève, 13 ans

Nyadan, 13 ans

La prof

Sans Nom, la sorcière

( Les deux rôles précédents sont joués par la même comédienne)

Voix de filles enregistrées

 

**********************************************************************************

 

 

 

 

 

Scène 1 : Paève

 

 

Paève

Je suis Paève. J’ai treize ans depuis un jour. Mes règles depuis un an. Un petit ami depuis une minute.

Enfin, un petit ami… si on veut. Disons que dans la rue, juste devant le théâtre, pendant que vous attendiez pour entrer ici, il y avait un garçon, un p’tit gars qui me plaisait bien. Je suis comme ça, moi. Je tombe amoureuse. Le p’tit gars, pour tout vous dire, il n’est pas encore au courant. Sauf s’il est entré là avec vous.

De toute façon, qu’est ce que ça change ? Moi je tombe amoureuse, et les p’tits gars, ils font même pas attention à moi. Pas même un vrai baiser depuis qu’on m’invite aux anniversaires. Dans la rue, par contre, y a des types en voiture qui ralentissent et ça, ça me plait pas du tout. Faut croire que mes kilos en trop, ils aiment ça, les vieux. Mais si on m’embête, j’hésite pas à crier. J’ai une bonne voix. Je crie pas « au secours », ça, c’est inutile, personne ne fait attention. Je crie  « au feu », de toutes mes forces. C’est beaucoup mieux. Y a des gens qui se mettent aux fenêtres, d’autres qui s’arrêtent pour voir d’où ça vient. Sinon, j’entre dans le premier magasin venu. Ou je me scotche à une vieille et je dis « mamie, comme ça me fait plaisir de te voir ! »  Et là, soit elle a perdu  la boule, la vieille, et elle me prend pour sa petite-fille. Ou arrière, selon les cas. Soit elle est futée comme un chimpanzé et elle comprend tout de suite, et ça l’amuse, et elle entre dans le jeu aussi sec. J’aime bien les vieilles dans l’ensemble. Mes grand-mères à moi, je les ai pas connues, dommage.

 

********************************************************************

 

 

Scène 2 : Une rencontre

 

 

Entre La prof

 

La prof

 Bonjour, Paève

 

Paève

Bonjour madame. Alors vous aussi, vous venez ici ?

 

La prof 

Assez souvent, oui. J’aime bien les théâtres.

 

Paève

La première fois, c’était avec vous. Il y a deux ans. J’étais en cinquième. Vous vous rappelez ?

 

La prof

Oui, bien sûr.

 

Paève

Après, on avait parlé de la pièce en classe. J’en revenais pas. Je croyais que je n’aurais rien à dire et finalement j’aurais pu en parler des heures, de ce spectacle.

 

La prof

C’est vrai. Tu as dit des choses très pertinentes, sur les lumières, sur l’histoire, sur les comédiens.

 

Paève

Mais c’est la première fois que je suis de ce côté.

 

La prof

A voir comment tu leur parles, on ne dirait pas.

 

Paève

C’est que j’en ai gros sur le cœur.

 

La prof

Tu as envie de raconter ?

 

Paève

Je ne sais pas. Je crois que je cherche une grand-mère. Vous êtes un peu jeune pour ça.

 

L a prof

Déjà que je n’ai jamais réussi à te motiver en orthographe !

 

Paève

J’écris toujours aussi mal, vous savez. La reine du texto, mais en dictée, zéro. Mes rédactions pleines de fautes. On me prédit un avenir terrible si je ne change pas ça. Mais moi j’avoue que je  ne vois pas la différence. Enfin, je n’entends pas, plutôt.

 

La prof

C’est à dire ?

 

Paève

Si je dis : je vais danser. Vous comprenez, non ?

 

La prof

Sans doute.

 

Paève

Et si j’ai pensé : « je vais dansé », vous n’entendez pas la différence ?

 

La prof

Non, c’est vrai.

 

Paève

Et pourtant, j’ai pensé : D  a n s é

 

La prof

Donc tu connais la différence.

 

Paève

Oui, mais je m’en fiche un peu, la plupart du temps je n’y pense même pas.

 

La prof

Et donc, un conte de fées et un compte à la banque, pour toi c’est pareil ?

 

Paève

Non, ce n’est pas pareil, mais c’est le reste de l’histoire qui fait la différence.

 

La prof

Alors c’est une grand-mère pour l’orthographe que tu cherches ?

 

Paève

Non, pas vraiment. Il y a des tas d’autres choses.

 

La prof

Peut être que je peux t’aider à en trouver une.

 

Paève

Une grand-mère ?

 

La  prof :

Presque

 

Paève

Au point où j’en suis, c’est presque une sorcière qu’il me faudrait.

 

La prof

C’est ce que je me disais, oui.

 

Paève 

Vous vous rappelez, la même année que la sortie au théâtre.

 

La prof

Oui ?

 

Paève

On avait étudié les Sorcières de Salem.

 

La prof

On les brûlait, les sorcières, à cette époque là.

 

Paève

Mais ça, c’est fini, non ?

 

La prof

Ca dépend où

 

Paève

Alors, vous pouvez faire quelque chose pour moi ?

 

La prof

Je crois, oui. Tu es dans un endroit parfait pour les sorcières. Il suffit d’attendre.

 

Paève

Alors j’attends.

 

 à suivre...

********************************************************************

Partager cet article

Repost 0
Published by danielle vioux - dans créations passées
commenter cet article

commentaires

Pages