Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de danielle vioux
  • : Extraits de textes (théâtre, nouvelles, romans, fragments,poèmes, chansons) textes brefs et chroniques, Liens avec d'autres sites d'artistes croisés sur ma route. J'attends d'autres rencontres artistiques, d'autres projets, des propositions pour créer ensemble.
  • Contact

Profil

  • danielle vioux
  • .J'écris pour le théâtre, et des romans, des nouvelles, des scénarios, de la poésie. J'ai enseigné l’anglais et le théâtre en lycée,  Membre du Grete ( théâtre / éducation) , Présidente des Eat Méditerranée 
Lectures, mises en espace ou mises en scène, stages.
  • .J'écris pour le théâtre, et des romans, des nouvelles, des scénarios, de la poésie. J'ai enseigné l’anglais et le théâtre en lycée, Membre du Grete ( théâtre / éducation) , Présidente des Eat Méditerranée Lectures, mises en espace ou mises en scène, stages.

Recherche

7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 22:34

 

Je reviens du festival du livre où j'ai eu la chance d'être invitée. Je pourrais parler pendant des heures des rencontres, des échanges, du formidable espoir que suscite le sentiment de ne pas être seul à penser qu'il faudra bien , d'une manière où d'une autre, résister, ou continuer à...

 

En attendant, ce texte,en exergue des déclarations de Marie Louise Gourdon, commissaire du festival, sur le site ( voi colonne de gauche)

 

                                                                                        rom.jpg

 

Un texte qui n'est pas d'aujourd'hui, et pourtant....

Gustave Flaubert, lettre à George Sand, 12 juin 1867
(Correspondance, éd. de la Pléiade tome 5, pp. 653-654)

« (…) Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens
qui s’étaient établis à Rouen. — Voilà la troisième fois que j’en vois — Et
toujours avec un nouveau plaisir. L’admirable, c’est qu’ils excitaient la Haine
des bourgeois, bien qu’inoffensifs comme des moutons. Je me suis fait très mal
voir de la foule en leur donnant quelques sols — Et j’ai entendu de jolis mots
à la Prud’homme. Cette haine-là tient à quelque chose de très profond et de
complexe. On la retrouve chez tous les gens d’ordre.
C’est la haine que l’on porte au Bédouin, à l’Hérétique, au Philosophe, au
solitaire, au poète — Et il y a de la peur dans cette haine. Moi qui suis
toujours pour les minorités, elle m’exaspère — Il est vrai que beaucoup de
choses m’exaspèrent. Du jour où je ne serai plus indigné, je tomberai à plat,
comme une poupée à qui on retire son bâton. (…) »

 

                                                                 tziganes.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by danielle vioux - dans chroniques
commenter cet article

commentaires

Pages